Mission Locale des jeunes de Montpellier

Tout savoir sur le Festival

Présentation

La laïcité est un principe de liberté, liberté de croire ou de ne pas croire.

Elle est au fondement de notre société et de notre école qui doit préserver les élèves de tout prosélytisme idéologique, économique et religieux.

Le cinéma est une vision de notre société, aujourd’hui, encore plus qu’avant il est indispensable de donner la parole à notre nouvelle génération, les bâtisseurs du monde de demain. Mais comment intégrer sa vision de citoyen, nos valeurs républicaines et notre projet de cohésion sociétale quand nous sommes face à toutes les problématiques environnementales, économiques et sociales que traversent notre Pays ?
Il est de notre devoir en tant qu’institution d’accompagner la liberté d’expression et de mettre à l’honneur cette envie d’unité et de compréhension de nos belles valeurs : liberté – fraternité – égalité

L'organisation

Phase 1 – La Préparation « Stage citoyenneté »

Pendant 4 jours, les jeunes sont immergés dans le décryptage de la laïcité, grâce à une experte du ministère de la justice, initiés à l’écriture du scénario – c’est le début des histoires

 

Phase 2 – La réalisation

Pendant 2 mois, immersion dans une société de production cinéma, en partenariat avec Echo visuel, les films médaillons et Occitanie film. initiation à la réalisation, la production, au cadrage et et on montage. Les jeunes peuvent avoir toutes les cartes en mains pour développer leur projet cinématographique.

 

Phase 3 – Le festival !

Le 28 mai 2024 à la Salle Rabelais de Montpellier en présence d’élus, de réalisateurs, producteurs, directeurs de casting, de festival de cinéma, critiques de cinéma, les courts métrages vont concourir pour leurs prix. Au delà du festival, c’est une vraie fête autour de la laïcité, de l’expression libre et la possibilité d’échanger autour de ce thème si complexe et fascinant.

Le Jury

David Ayala

Acteur (Président du Jury de la deuxième édition du Festival « L’envers Du Décor »)

David Ayala, président du jury, incarne une figure emblématique du monde théâtral et cinématographique. Actuellement à l’affiche de la série « D’argent et de sang » de Xavier Giannoli sur Canal +, il a récemment brillé dans des films tels que « Kaamelott – Premier Volet » et « Un Triomphe ». Formé au Conservatoire national de région de Montpellier à l’Atelier Jacques Bioulès, il a également suivi la prestigieuse formation du Théâtre École du Passage avec Niels Arestrup, tout en décrochant une Licence de Lettres Modernes à l’université Paul Valéry de Montpellier. Son parcours artistique est jalonné de collaborations majeures et d’expériences marquantes, ayant bénéficié des enseignements de grands noms tels qu’Alain Françon, Joël Jouanneau, et Edward Bond, dont il a même été l’assistant.

 

En tant que comédien depuis 1990, David Ayala a illuminé les scènes sous la direction de multiples metteurs en scène de renom, incarnant une diversité de rôles allant des classiques de Shakespeare aux œuvres contemporaines les plus pointues. Son talent polyvalent lui a permis de jouer dans des pièces telles que « Ubu roi », « Le Mariage de Figaro », « La Mouette », « Hamlet », et bien d’autres, sous la direction de metteurs en scène prestigieux comme Dan Jemmett, Lionel Parlier, Jean-Claude Fall, Pierre Pradinas, et Simon Abkarian.

 

En parallèle, David Ayala s’est également illustré en tant que metteur en scène, fondant et dirigeant avec brio la Compagnie La Nuit Remue, basée à Montpellier. À travers ses mises en scène audacieuses, il a réinterprété des classiques comme « En attendant Godot » de Samuel Beckett et exploré des œuvres de Louis-Ferdinand Céline, Baudelaire, Darwich, et Artaud.

 

Au-delà de sa carrière sur les planches, David Ayala a également marqué de son empreinte le monde du cinéma, collaborant avec des réalisateurs de renom tels que Benoît Jacquot, Tony Gatlif, Vanessa Filho, Gilles Lellouche, Alain Guiraudie, et Christopher Thompson. Son charisme et son talent ont fait de lui un acteur recherché, capable d’incarner une grande diversité de personnages avec une intensité remarquable.

 

Originaire d’un milieu modeste, David Ayala a forgé son chemin avec détermination et passion, puisant son inspiration dans ses origines et ses expériences personnelles. Son engagement politique et artistique témoigne d’une sensibilité

Roman Kolinka

Acteur

Roman Kolinka, acteur français né le 16 septembre 1986 à Paris, incarne l’héritage d’une lignée artistique prestigieuse. Fils de la regrettée comédienne Marie Trintignant et du batteur légendaire du groupe Téléphone, Richard Kolinka, il a été immergé dès son plus jeune âge dans le monde du cinéma et de la musique. Son parcours professionnel est à la fois marqué par l’empreinte de sa famille et par son propre talent.

 

Dès l’âge de 7 ans, Roman fait ses débuts devant la caméra dans le téléfilm « Rêveuse jeunesse » (1994), réalisé par sa grand-mère, Nadine Trintignant, où sa mère, Marie, tient le rôle principal. Cette expérience précoce est suivie de quelques années plus tard par d’autres collaborations familiales, notamment dans « Victoire, ou la douleur des femmes » et « Colette, une femme libre », où il partage l’affiche avec sa mère.

 

Roman poursuit sa carrière d’acteur, faisant ses premiers pas sur grand écran en 2012 dans « Après Mai », sous la direction d’Olivier Assayas. Sa rencontre avec la réalisatrice Mia Hansen-Løve marque un tournant majeur, avec des collaborations successives dans des films tels que « Eden » (2014) et « L’Avenir » (2016), où il partage l’affiche avec Isabelle Huppert.

 

En parallèle de sa carrière cinématographique, Roman Kolinka a également investi dans le domaine de la restauration, ouvrant en 2016, avec son épouse Yoko, le restaurant La Famille dans la région du Gard. Cette diversification témoigne de sa polyvalence et de son engagement dans des projets variés.

 

Aujourd’hui, en tant que membre du jury de la deuxième édition du festival « L’Envers du Décor », Roman Kolinka apporte son expertise et son regard avisé sur le monde du cinéma. Sa présence revêt une signification particulière cette année, alors qu’il aura l’honneur de remettre le prestigieux Prix d’Interprétation, désormais rebaptisé Prix Marie Trintignant en hommage à sa mère. Cette reconnaissance perpétue l’héritage artistique et le souvenir indélébile de Marie Trintignant, tout en célébrant l’excellence dans l’interprétation cinématographique.

Carmine Paternoster

Carmine Paternoster

Acteur

Il a fait ses débuts en tant qu’acteur de théâtre en 2003, travaillant avec les metteurs en scène Sergio Longobardi, Alessandra Cutolo et Peppe Lanzetta.

 

En 2006, il se fait remarquer dans « Chiove » dirigé par Francesco Saponaro ; en 2009, il joue Trinculo dans « La tempête » dirigé par Andrea De Rosa d’après Shakespeare. En 2014, il a interprété un Hamlet travesti avec la compagnie Punta Corsara, sous la direction d’Emanuele Valenti.

 

Son premier rôle cinématographique important était également dans « Gomorra » de Matteo Garrone, aux côtés de Toni Servillo.

On l’a également vu, avec Salvatore Ruocco, dans « L’intervalle » de Leonardo Di Costanzo,  « Leopardi » de Mario Martone ou encore la saison 5 de Gomorrah où il incarne l’inoubliable O’Munaciello.

 

Carmine Paternoster est un atout essentiel du jury du festival en raison de son parcours polyvalent alliant une expérience solide dans le théâtre et le cinéma, avec des rôles marquants, ce qui lui confère une expertise unique pour évaluer la performance artistique dans différents formats.

Jean Mach producteur Mad Films

Jean Mach

Producteur (Mad Films)

Jean MACH est un producteur, scénariste et réalisateur français, gérant de la société de production MAD FILMS.

Il est membre de diverses organisations telles que la SACD, l’Académie des Césars, l’ARP et a également été vice-président de l’AFPF. De 2014 à 2016, il a occupé le poste de Président de la Ligue des Producteurs du Languedoc-Roussillon.

 

Parmi ses réalisations notables, il a écrit, réalisé et produit le long-métrage « 8th Wonderland » avec Nicolas Alberny, qui a été distribué en France, en Allemagne, en Autriche et en Pologne. Le film a été primé dans des festivals renommés tels que Fantasia ou le BIFFF.

En 2015, il a lancé la série « Points de Repères », écrite et réalisée par Pierre Lergenmüller pour ARTE, diffusée dans plus de 80 pays à travers les 5 continents.

En 2020, il a créé et produit la série « Déclics » réalisée par Benjamin Barbelet, dont la première saison a été diffusée sur Arte. La deuxième saison, réalisée par William Eguienta, est en cours de production et sera diffusée sur Arte fin 2024.

En 2022, il a produit la série « 2080, nos futurs » pour Canal+, diffusée en décembre 2023.

 

Jean Mach est un membre essentiel du jury en raison de sa vaste expérience dans l’industrie cinématographique, en tant que producteur, scénariste et réalisateur, avec un portfolio comprenant des projets acclamés à l’échelle internationale, ce qui lui confère une expertise précieuse dans l’évaluation des œuvres en compétition.

Agnès Alberny, directrice de casting

Agnes Alberny

Directrice de casting

Agnes Alberny, une experte en casting de renom, elle a contribué à une large gamme de projets cinématographiques, incluant des films publicitaires, des téléfilms, des séries et des longs métrages.

Son parcours inclut des collaborations avec des réalisateurs et producteurs de renom tels que Roman Coppola, Darren Aronofsky, Yasmina Réza et Scott Frank. Son savoir-faire en matière de casting est largement reconnu, tout comme sa profonde compréhension de l’industrie cinématographique. De plus, nous sommes ravis de la revoir cette année en tant que membre du jury, après sa participation l’année dernière.

 

Sa présence dans le jury assure une évaluation professionnelle des performances d’acteurs dans les films en compétition, ajoutant ainsi une valeur significative à l’ensemble du processus de sélection.

 

Parallèlement à sa carrière dans l’industrie cinématographique, Agnes Alberny s’engage activement auprès de l’association Cancertons Nous, qui mène un projet de série de vidéos sur le cancer du sein.

Ce projet vise à faciliter le parcours de soin des patients en abordant sans filtres des sujets tels que la gestion des émotions à l’annonce de la maladie, la chimiothérapie, les effets secondaires, la radiothérapie, et bien d’autres.

 

En contribuant à cette série de témoignages vidéo, Agnes Alberny aide à libérer la parole autour du cancer du sein, décomplexer le rapport à la maladie et apporter des réponses aux patients et à leurs proches. En utilisant sa notoriété et son influence, elle contribue ainsi au mieux-être collectif en encourageant le dialogue et les échanges entre les différents acteurs touchés par le cancer du sein, qu’ils soient patients, proches, accompagnants ou professionnels de santé.

Geraldine Laporte

Programmatrice au Cinemed

En tant que programmatrice pour le Cinemed, festival annuel de cinéma à Montpellier, elle apporte une expertise précieuse dans la sélection des films.

Sa longue expérience lui confère une connaissance approfondie du processus de sélection et lui permet d’évaluer les œuvres avec expertise. Sa participation au jury garantit une évaluation professionnelle des courts métrages, renforçant ainsi la qualité et la crédibilité du festival

 

Véronique Pons

Notre référente laïcité – citoyenneté, fonctionnaire pour le ministère de la Justice, au sein de la DT PJJ 34. Véronique a pendant plusieurs semaines animé des ateliers de prévention, sensibilisation et de connaissance sur la thématique du festival. Elle a permis aux jeunes de pouvoir comprendre que veut dire le Mot République et surtout de pouvoir les accompagner dans leur réflexion autour de la citoyenneté et de l’interprétation au combien parfois complexes que représentent les valeurs de la république. Elle est notre garante sur tous les scénariis écrits et sera notre rempart pour valider les films comme étant des œuvres artistiques sans possibilités d’interprétations déviantes.

Les prix

Logo PRIX 4

Meilleure réalisation

Logo PRIX 3

Meilleur scénario

Logo PRIX 2

Marie Trintignant

Logo PRIX 1

Coup de 💓 du jury

Logo PRIX 4

Prix du public